AREEN: Vers le renforcement des capacités de son personnel

En vue de répondre à la  prestation de son personnel  nouvellement recruté,  l’Autorité de Régulation des Secteurs de l’Eau Potable et de l’Energie(AREEN) a organisé lundi 29 juin 2020 un atelier de réflexion sur l’amélioration de performance. Cela pour inciter les cadres et agents de cette institution à accomplir pleinement les missions qui leur sont assignées

Balthazar Nganikiye, directeur général de l’AREEN a fait savoir que l’objectif de cette formation  est d’aider non seulement les  cadres et agents qui ont besoin d’améliorer leurs connaissances sur les missions et le fonctionnement de l’AREEN, afin qu’ils  puissent  exercer  pleinement leurs tâches et  activités qui leur sont assignées. Selon Nganikiye, l’AREEN est régie par le décret No 100/159 du 5 Novembre 2018 portant Statuts de cette institution.

Parmi les grandes réalisations que l’AREEN a déjà menées, M. Nganikiye a indiqué qu’il s’agit de la mise en place de la politique de  tarification des services de l’eau potable, de l’électricité, du pétrole et des produits pétroliers. Il a également précisé que l’AREEN a déjà analysé et traité les dossiers relatifs à la centrale solaire photovoltaïque de Mubuga en province Gitega exécutée par la société GigaWalt. Il a informé que l’AREEN a fait un dossier sur les projets du secteur de l’électricité dont le projet Kirasa-Mpanda.

M. Nganikiyea indiqué que chaque mois, cette institution fait des calculs basés sur l’évolution du coût du pétrole sur le marché international et donne des propositions au ministère sous tutelle en vue de la fixation des prix.

Au niveau du secteur pétrolier et des produits pétroliers, il a informé que l’AREEN propose des modifications à apporter à la réglementation applicable aux produits pétroliers ; des licences d’importation, d’exportation et de commercialisation des produits pétroliers. Elle propose en outre la structure officielle des prix du pétrole et des produits pétroliers en tenant compte de la variation du cours international et suit au quotidien la tendance mondiale des prix du pétrole et des produits pétroliers, a-t-il dit.

M.Nganikiyea fait savoir que des défis ne manquent pas au sein de cette institution. Il s’agit notamment de l’insuffisance du personnel, du manque de  personnel bien formé, du manque d’équipement de contrôle de qualité et de la  méconnaissance de l’existence de l’AREEN.

Rappelons que  l’AREEN a pour missions principales d’assurer le développement ordonné et rentable du secteur de l’eau potable et de l’électricité du Burundi, le contrôle, la régulation et le suivi des activités y relatives en vue de faire respecter les conditions d’exécution des contrats de délégation et les cahiers de charges et avenants par operateurs ; la mise en œuvre, le suivi et l’application des tarifs dans le respect des principes de tarification fixés par voie réglementaire.

Recommended For You

About the Author: Théogène Ndayisaba

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une