BRB: Les fonds reçus des transferts instantanés internationaux doivent être réglés en monnaie locale

Advertisement

Dans une correspondance de ce lundi, 16 mars 2020, la Banque de la République du Burundi (BRB) a notifié aux banques commerciales que « les fonds reçus des transferts instantanés internationaux doivent être réglés en monnaie locale ». Ceci en se référant au « point d » de l’article de la Circulaire relative aux marges applicables par les banques dans leurs opérations de change avec la clientèle.

Advertisement

« Les bénéficiaires de ces fonds ne peuvent en aucun cas, les percevoir en devises ; même ceux détenant des comptes en devises auprès des banques commerciales », précise Jean Ciza, gouverneur de la banque centrale.

Dans une conférence de presse d’éclaircissent de la mesure prise la veille, Prosper Ngendanganya, directeur de la Supervision, de la stabilité et de l’inclusion financière indique que comme le change ne se fait qu’au niveau des banques commerciales uniquement,il doit se faire directement au près de ces banques. « Auparavant, en dehors des banques commerciales, il y avait des bureaux de changes. Avec la réglementation qui était en vigueur, les bénéficiaires de ces fonds avaient la possibilité d’effectuer les retraits pour faire le change au près des bureaux de change ».

Il rassure toutefois que les dispositions de la nouvelle Réglementation de Change édictée en septembre 2019restent maintenues. Selon lui, les comptes en devises des personnes physiques peuvent être mouvementés. « Les personnes physiques qui ont  des comptes en devises sont libres de faire le dépôt et le retrait sur leurs comptes ». Et d’ajouter qu’il faut différencier les services des transferts instantanés internationaux avec la réglementation relative aux comptes en devise.

Le directeur de la Supervision, de la stabilité et de l’inclusion financière promet qu’avec cette mesure  il n’y aura pas de risques de diminution de ces transferts instantanés au Burundi. « Les bénéficiaires ont des besoins qui nécessitent les Frans burundais ».

Au mont moment où les banques commerciales ne font que le change de dollars et l’Euro seulement, M. Ngendanganya précise que la BRB est entrain d’analyser la spécificité des personnes qui effectuent le commerce transfrontalier ou les voyageurs utilisant d’autres monnaies. « La banque centrale va mettre en place une mesure appropriée pour faciliter les activités de ces commerçants ou voyageurs ».

Recommended For You

About the Author: Ejoheza News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une