Bujumbura Mairie : Les leaders religieux appelés à ne pas se mêler dans la politique

En vue d’échanger sur le code de conduite pendant la période électorale 2020, la mairie de Bujumbura a organisé ce lundi le 3 janvier 2020,  une réunion à l’endroit des responsables des confessions religieuses et l’administration œuvrant en mairie de Bujumbura. Les leaders des confessions religieuses doivent prêcher la paix dans leurs enseignements

Hon. Freddy Mbonimpa, maire de la ville de Bujumbura a indiqué qu’en 2015, certains prédicateurs ont lancé des messages divisionnistes. Raison pour laquelle il demande les responsables des confessions religieuses de prêcher la paix et l’amour dans cette période et de ne plus divulguer des prophéties appelant les gens à se révolter comme on l’a constaté en 2015.

Le maire de la ville a informé que dans cette période, certains pasteurs sont manipulés par les politiciens. Et de préciser : « Certains d’autres ont été surpris dans ces derniers jours, entrain de faire une réunion clandestine alors que la mairie donne des autorisations de la tenue des réunions ».

Dans sa présentation sur le leadership et les attitudes à prendre avant, pendant et après les élections, l’Apôtre Jean Paul Manirakiza se basant sur des versets bibliques,  a fait savoir que les représentants des églises devraient être des bons messagers de la nation. « Ils doivent obéir et prier pour nos dirigeants, car tout pouvoir provient du Seigneur ».

Le représentant de l’Islam en Commune Ntahangwa a indiqué qu’il ne faut pas toujours trop penser aux les élections, mais qu’il faut aussi continuer à faire des travaux de développement. Il appelle tous les musulmans à se présenter à toutes les échéances électorales car selon lui, ce sont leur droit. Il rappelle que les musulmans appartiennent dans différents partis politiques.

Après les échanges, les représentants des églises se sont engagés de ne plus s’ingérer dans les affaires politiques et de consolider  la paix et la sécurité.  Ils indiquent que leur rôle est de prédicateur en enseignant la paix, la justice, le pardon et l’amour.  Ils précisent qu’ils guident les chrétiens en leur prodiguant des conseils pour faire mieux avancer la société. « Aucun pasteur qui a été appelé par le Seigneur peut se présenter comme candidat présidentiel dans les élections », ont-ils déclaré.

Recommended For You

About the Author: Richard Nsengiyumva

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une