Burundi : La décentralisation de la prise en charge des malades du Covid-19 pour bientôt

Le Ministère de la Santé Publique et de la Lutte contre le Sida a organisé une réunion vendredi 19 juin 2020 à  l’endroit de  différents prestataires de santé. C’était dans le but de faire une actualisation du plan d’action pour l’année 2020-2021 et la riposte contre le covid-19. Par la même occasion, le Ministère rappelle au respect des mesures de prévention contre le coronavirus

 « Le ministère de la santé publique et de lutte contre le sida a reçu un kit de 26 appareils PCR. Ces derniers vont être utilisés  pour diagnostiquer  contre le COVID-19. Sur ce, ils doivent être calibrés à l’aide d’un logiciel adapté », a indiqué Thaddée Ndikumana, ministre de la santé publique et de la lutte contre le sida. Pour lui, ces appareils  seront distribués aux 26 hôpitaux de districts sanitaires du pays. Cela,  dans le but de rendre effective la décentralisation du diagnostic et de la prise en charge des patients du covid-19. Pour mener à bien ce travail, le ministère prévoit la formation des laborantins qui vont utiliser ces appareils. De plus, a-t-il, ajouté, même les agents de santé communautaires seront formés pour aider dans la sensibilisation de la population.

« Nous avons observé que les mesures de prévention du covid-19 n’ont pas été scrupuleusement respectées tant à l’intérieur du pays que dans les villes. Ainsi, nous lançons un appel à la population au strict respect des mesures de prévention individuelle et collective  telles qu’arrêtées par le gouvernement », a fait remarquer Dr Ndikumana.

Dr Ndikumana contre l’automedication

D’après Dr Ndikumana, le ministère de la santé publique et de lutte contre le sida compte sensibiliser la population car, dit-il, actuellement, il s’observe des gens qui s’adonnent à l’automédication ou à l’usage des médicaments naturels pour lutter contre le coronavirus. Selon le ministre, ces derniers trompent et désorientent les gens en leur empêchant à se faire soigner dans les structures de soins. Sur ce, il invite la population à se méfier des médicaments traditionnels et à se fier aux conseils prodigués par le ministère de la santé publique.

Selon le ministre de la santé publique, le covid-19 est une maladie comme les autres, car les patients du covid-19 sont guéris. Il a informé que parmi les 104 personnes atteintes du Coronavirus, 75 sont guéries, 28 sont sous traitement médical et un est décédé. Dr Ndikumana conseille donc la population à se faire soigner dans les structures de  soins  proche dès qu’elle sent des signes de la pandémie du covid-19. Il appelle également la population à observer les mesures d’hygiène même après cette pandémie pour ne pas attraper d’autres maladies des mains sales.

Rappelons les mesures de la prévention de la propagation de la COVID-19: ‎Se laver les mains avec du savon et ‎de l’eau ou une solution hydro alcoolique, rester à distance de toute personne qui tousse ‎ou éternue, ne pas se toucher les yeux, le nez ou la bouche; éternuer ou tousser dans le creux de la coude ou couvre la bouche et le nez d’un ‎mouchoir; consulter le médecin à chaque fois qu’une personne présente les symptômes comme la fièvre, ‎la toux et des difficultés à ‎respirer.

Recommended For You

About the Author: Dieudonné Bukuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une