BurundiSynergie2020: Déroulement des élections à Cankuzo

Advertisement

Ce mercredi, 20 mai, les habitants de Cankuzo se sont mobolisés dès la petite matinée pour élire un nouveau président, les députés et les conseillers comminaux. 154 701 électeurs étaient inscrits au rôle dans 467 bureaux de vote répartis dans 137 centres de vote

Advertisement

Cinq partis politiques à savoir le CNDD-FDD, le CNL, l’UPRONA, SAHWANYA FRODEBU, FNL, se disputent 3 sièges pour la députation et 7 candidats présidents à savoir Evariste Ndayishimiye du CNDD-FDD, Agathon Rwas du CNL, Léonce Ngendakumana du SAHWANYA FRODEBU, Gaston Sindimwo de l’UPRONA, Domitien Ndayizeye de la Coalition Kira-Burundi et deux indépendants Francis Rohero et Dieudonné Nahimana sont en lice pour le poste de président de la République.

En commune Cankuzo dans 21 bureaux de vote répartis en 6 centres, les opérations de vote ont commencé avec un retard de 10 à 25 minutes dans certains bureaux de vote alos que les électeurs étaient alignés depuis 6h.

Dans ce bureaux de vote répartis dans les centres de vote de EPM CANKUZO, Lycée Co Cankuzo, ECOFO Cankuzo III, Lycée de l’Espoir et l’ECOFO Muyaga I’ ECOFO Muyaga II, le materiel était suffiant et les électeurs votaient tranquillement mais la distanciation sociale et physique n’était pas observée.
Dans les 21 bureaux de vote répartis dans 6 centre de vote visités, seuls les mandataires du CNDD-FDD, CNL, UPRONA et les observateurs de la société civile étaient présents. Les mandataires des partis politiques Sahwanya Frodebu, FNL, et des deux indémendants se ramarquaient dans certains bureaux de vote seulement.

Dans les 6 centres visités en commune Cankuzo, les opérations de vote se sont déroulées tranquillement et dans la transparence. Néanmoins, vers 10h du mation, un incident s’est produit au centre de vote du Lycée commal Cankuzo. Une dame membre du parti au pouvoir a voulu s’introduire de force dans un bureau de vote et a déclaré qu’elle voulait remplacer le mandataire du CNDD-FDD qu’elle estimait ne pas être à la hauteur de cette tâche. Le président du bureau de vote l’en a empêché.
Vers 15h de l’après midi, au centre de vote du Lycée Communal de Cankuzo en commune Cankuzo, un électeur nommé Nayigihugu Tharcisse a été arrêté pour avoir déchiré un bulletin de vote. Il a été auditionné au parquet de Cankuzo puis jugé en procès de flagrance au tribunal de résidence de Cankuzo. Il a écopé d’une prison ferme de 2 mois et d’une amende de BIF 50 mille.Dans les centres de vote que nous avons visité, les bureaux de vote ont fermé à 16h. Au centre de vote du Lycée communal de Cankuzo le comptage des voix dans les 8 bureaux de vote a commencé entre 16h 10 et 16h 15 et s’est déroulé tranquillement en toute transparance, devant les mandataires politiques et les observateurs. Aucun électeur n’était sur les lieux.

Dans les communes Cendajuru, Kigamba et Mishiha les heures du début et de la fermeture des opérations de vote ont été respectées.
Des irrégularités se sont aussi minifestées
La présidente de la CEPI, Mme Valerie Serushahu a signalé le cas d’un mandataire et d’un autre électeur qui ont poursuivi la propagande sur les fils d’attente aux centres de vote de Murehe et Misugi dans la commune Cendajuru. Ils passent leur première nuit au cachot communal et seront jugés en procès de flagrance ce 21 mai 2020.
Il sied de rappeler que la sécurité était bien assurée pendant tout le déroulement du vote.

Dieudonné Nyandwi et Eric Ndayihaya pour le synergie des medias

Recommended For You

About the Author: Ejoheza News

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une