EAC : Le Burundi va bientôt payer ses arriérés

Le ministère des Affaires de la Communauté Est-Africaine, de la Jeunesse, des Sports et de la Culture dément les informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux faisant état d’une résolution relative à l’exclusion de la République du Burundi de l’EAC qui aurait été prise par l’Assemblée Législative de l’EAC. Le Burundi est prêt à payer les arriérés dans un bref délai

« Les informations qui ont circulé sur les réseaux sociaux faisant état d’une résolution relative à l’exclusion de la République du Burundi de l’EAC qui aurait été prise par l’Assemblée Législative de l’EAC sont fausses », indique Ezéchiel Nibigira, ministre des Affaires de la Communauté Est-Africaine,de la Jeunesse, des Sports et de la Culture dans un communiqué de presse du vendredi 10/ 72020/. Il rappelle que le mandat de l’Assemblée Législative de l’EAC est de voter le budget, assumer la représentation et suivre de près la mise en œuvre de l’agenda d’intégration de la Communauté Est-Africaine.

Amb.Nibigira fait savoir que le Burundi a été surpris d’apprendre les contre-vérités liées à une méconnaissance des faits et à la désinformation pour des fins inavouées qui ont été publiées dans le journal “The East African” diffusé  du 4 au 10 juillet 2020. Amb.Ezéchiel Nibigira affirme que le Burundi a des arriérés d’une année (2019-2020), ce qui selon lui ne pourra pas pousser les payer de l’AEC à exclure le Burundi.

Il indique également que ces arriérés sont dus à la période de la préparation et à la tenue des élections générales d’une part qui ont été financées par les burundais eux-mêmes. Et de réaffirmer que le Burundi va bientôt payer ces arriérés dans un bref délai. Amb.Nibigira fait savoir que le Burundi s’est engagé à honorer les engagements signés depuis son intégration, y compris le payement des contributions statutaires qui sont spécifiées par les dispositions du Traité portant création de l’EAC. « Le Burundi a, en toute souveraineté, décidé d’adhérer à la Communauté Est-Africaine;  et s’est engagé en connaissance de cause, à honorer ses engagements communautaires d’une part, et à travailler d’autre part, avec ses pairs pour l’atteinte des objectifs de l’EAC qui sont à l’opposé de sa dissolution et de sa désintégration », dit-il. Il informe que le Burundi est en bonne relation avec la communauté Est-Africaine et qu’il entretient à bien des égards, de bonnes relations avec les Pays partenaires de l’EAC et avec toutes les instances de l’EAC

Recommended For You

About the Author: Dieudonné Bukuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une