Elections 2020 : Le CNC apprécie positivement le travail abattu par les journalistes en synergie

Le conseil national de la communication porte à la connaissance du public son constat au sujet du travail abattu par les journalistes autour du processus électoral de 20 mai 2020. Il salue le courage qui a caractérisé ces derniers

« Quelques mois avant le scrutin du 20 mai, les responsables des médias ont exprimé leur intention de  rééditer l’expérience de travailler en synergie. Après échange avec leurs partenaires notamment le ministère en charge des médias et de la communication et le conseil national de la communication, il a été décidé de couvrir en synergie l’ouverture de la campagne électorale et le triple scrutin du 20 mai 2020 », indique Nestor Bankumunzi dans un communiqué de presse sorti ce mardi 2 mai 2020. Il fait savoir que la campagne électorale proprement dite a été couverte par les médias chacun à sa manière selon ses capacités.

M.Bankumunzi explique que le conseil national de la communication avait recommandé aux médias publics de donner la parole à tous les candidats pour leur permettre de faire connaître leurs projets de société. Et d’ajouter que les médias privés ont été encouragés à emboiter le pas. Selon Bankumunzi, tout a été passé comme prévu. « 340 journalistes et techniciens représentant 49 médias ont participé à la synergie au démarrage de la campagne et le jour du scrutin. Ils ont été déployés pour informer le public sur le démarrage de  la campagne et sur le déroulement du scrutin», informe-t-il.

Selon M.Bankumunzi, la mission a été exécutée à un degré de professionnalisme et de sens de responsabilité très élevés. Il précise que pendant la campagne, chaque medium s’est organisé pour couvrir les différents concurrents et le public a pu suivre la conduite de la campagne par les candidats. Il se réjouit que concernant les projets de société, tous les candidats aux présidentielles ont été contactés et ceux qui l’ont jugé opportun ont eu droit à une douzaine de minutes pour porter à la connaissance du public leurs programmes.

« Le jour du scrutin, une nuit électorale a été organisée par la synergie des médias pour informer davantage le public sur l’événement. Ils ont pu donner les premières tendances des résultats provisoires et partiels des élections », fait remarquer Bankumunzi. Le président du CNC trouve que les journalistes ont été les témoins privilégiés du déroulement de l’opération de vote et précise que leurs prestations d’avant le vote ont permis de renforcer les acquis de l’indispensable éducation électorale notamment le devoir d’éviter le discours de haine et des messages qui risquaient d’avoir un impact négatif sur la cohésion sociale. Bien plus, ajoute-t-il, les votants ont été informés du calendrier électoral et des différents textes notamment le code électoral

Le conseil national de communication  remercie les journalistes et les médias qui ont pris part à la synergie du fait qu’ils ont fait preuve de maturité professionnelle et ont prouvé leur sens élevé de responsabilité sociale. Il les exhorte à continuer dans le même sens et même pendant la période post-électorale.

Recommended For You

About the Author: Dieudonné Bukuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une