Elections 2020 : L’EAC prête à envoyer une mission d’observation électorale au Burundi

Au moment où les pays membres de la Communauté de l’Afrique de l’Est ont déjà commencé leur cycle électoral qui se déroulera pour les trois prochaines années, le Secrétariat Général de l’EAC indique que conformément aux principes de promotion de la gouvernance démocratique dans l’intégration de l’EAC, des missions d’observateurs électoraux seront déployées dans tous ses États partenaires. La mission d’observation électorale de l’EAC renforcera la confiance du public dans le processus électoral en encourageant les électeurs et les partis politiques

« La République du Burundi doit se rendre aux urnes en mai 2020, la République-Unie de Tanzanie en octobre 2020, la République d’Ouganda tiendra ses élections en 2021 et les Républiques du Kenya et Rwanda en 2022 », a fait savoir Libérat  Mpfumukeko, Secrétaire Général de l’EAC dans une conférence de presse du samedi 8 février 2020 à Bujumbura.

D’après le Secrétaire Général de l’EAC, l’article 124 du traité instituant la Communauté de l’Afrique de l’Est reconnaît la nécessité de la paix et de la sécurité dans les États partenaires de l’Afrique de l’Est. Le même article décrit des approches de mise en œuvre de grande envergure afin d’avoir un environnement stable et sûr dans la région. L’EAC vise à promouvoir le développement et la vie harmonieuse des populations d’Afrique de l’Est. Le Traité charge la Communauté de l’Afrique de l’Est d’observer le processus électoral dans le cadre des Constitutions nationales des États partenaires. En outre, la bonne gouvernance est reconnue par le traité comme l’un des principes fondamentaux qui régissent la réalisation des objectifs de la Communauté.

Libérat  Mpfumukeko, Secrétaire Général de l’EAC

M.Mpfumukeko souligne que c’est dans ce contexte que l’EAC a toujours déployé des missions d’observateurs électoraux (EAC-EOM) dans tous ses États partenaires qui ont subi des élections au fil des années, conformément aux principes de promotion de la gouvernance démocratique dans l’intégration de l’EAC. Selon lui, les missions d’observation de l’EAC sont guidées par des instruments et des normes internationaux et régionaux dont la démocratie, les droits de l’homme et la liberté. Les normes minimales d’observation électorale de l’EAC sont stipulées dans les principes d’observation électorale et d’évaluation électorale de l’EAC élaborées depuis l’année 2012, qui fixe entre autres la portée des missions d’observation électorale. « Le Secrétariat de l’EAC se prépare donc à déployer une mission d’observation électorale avant les élections générales de mai 2020 en République du Burundi », révèle-t-il. Il ajoute que les missions d’observateurs électoraux observeront le processus électoral, offriront une évaluation équilibrée et éclairée, créeront la confiance du public, identifieront les défis, les faiblesses, les opportunités et les forces qui peuvent être exploitées dans les meilleures pratiques pour la région et faciliter l’apprentissage par les pairs.« La mission d’observation électorale de l’EAC renforcera la confiance du public dans le processus électoral en encourageant les électeurs et les partis politiques à participer dans les élections dans un environnement libre, juste et concurrentiel, exempt d’intimidations et de violences ».

Une mission d’observateur électoral à long terme et à courte durée

Le Secrétaire Général explique que l’EAC déploie une mission d’observateur électoral à long terme pour consulter les organes de gestion électorale et les principales parties prenantes sur l’environnement dans lequel les élections sont organisées. La mission à long terme observera toutes les activités avant, pendant et après les élections. Il ajoute que l’EAC déploie également une mission d’observation électorale de courte durée pour observer les élections le jour du scrutin.

D’après le Secrétaire Général, les États partenaires de l’EAC désigneront les membres de la mission d’observation électorale conformément aux normes prescrites par l’EAC. La composition comprendra des représentants des États partenaires, des organes de gestion électorale, de l’Assemblée législative de l’Afrique de l’Est (EALA), du Secrétariat de l’EAC, des ministères de l’EAC, des institutions nationales des droits de l’homme, Organisations de la société civile et autres institutions concernées dans la région de l’EAC. Le déploiement de la mission se fera de manière transparente, avec des efforts concertés pour couvrir le plus grand nombre possible de régions du pays.

Des réunions de consultation menées au Burundi

M.Mpfumukeko fait savoir qu’une délégation du Secrétariat de l’EAC s’est rendue à Bujumbura pour tenir des réunions de consultation avec divers intervenants. L’objectif général de ces réunions est de préparer le terrain pour le déploiement de la mission d’observation électorale de l’EAC. « Les consultations ont vu la participation des membres de la CENI, divers ministères ainsi que les partis politiques agréés au Burundi ».

Le secrétaire Général de l’EAC indique qu’au cours des consultations, des renseignements ont été partagés. Ceux-ci concernent les préparatifs en vue des élections pacifiques et crédibles. Les domaines qui nécessitaient des amendements et des améliorations ont été longuement discutés. « Nous avons insisté sur la nécessité de respecter la Constitution et les lois du pays. Nous avons également souligné la nécessité d’un terrain équitable pour tous les intervenants», explique-t-il. Et, Mpfumukeko d’apprécier les progrès réalisés en matière de préparation des élections. « Nous sommes également heureux d’apprendre que les partis politiques burundais sont prêts à participer aux élections et que certains partis ont déjà proposé leurs candidats. En tant que Communauté de l’Afrique de l’Est (EAC), nous nous engageons à soutenir des élections crédibles, libres, justes et pacifiques», informe Mpfumukeko.

Rappelons que le premier scrutin au Burundi est prévu le 20 mai 2020.

Recommended For You

About the Author: Dieudonné Bukuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une