Flambée des prix du matériel scolaire

Après presque trois semaines de la fin de l’année scolaire 2019-2020, les prix du matériel scolaire sont volatiles. Les parents et les élèves craignent que les prix deviennent exorbitants avec le début de l’année scolaire 2020-2021 fixée au 7 septembre 2020.

Au moment où le marché est dans ces jours inondé par les fournitures scolaires,  les prix évoluent en l’envers. C’est qu’a constaté un équipe de reporter qui s’est rendu sur terrain pour s’enquérir de la situation des prix.  Il s’agit des alentours de l’ex-marché central de Bujumbura et de la librairie saint Paul. Il est Mercredi 22 juillet 2020 vers 10h. Les reporters se rendent à la librairie Saint Paul, une dizaine de personnes est venue s’approvisionner en matériels scolaires. A la simple vue des tarifs affichés  sur les murs et l’étagère,  certains acheteurs rebroussent chemin.

Les acheteurs s’inquiètent du prix qui commence à rehausser avec le début des vacances et se demandent ce que ces derniers deviendront avec la rentrée scolaire.  « C’est trop cher. Qu’en sera-t-il avec le début de l’année ? Ce sera trop cher», s’inquiète une mère rencontre sur les lieux.

Une vendeuse  avec qui nous nous sommes entretenus  indique que, comparativement à l’année dernière, le prix du cahier a rehaussé  de 100 FBu par pièce. Interrogée sur la raison de cette flambée, cette demoiselle estime que cela est lié à la diminution des importations suite à la pandémie de coronavirus.

Aux alentours de l’ex-marché central de Bujumbura où  se fourmillent  les vendeurs du matériel scolaire, un cahier quadrillé ou ligné de 100 feuilles s’achète entre 1400 et 1500 Fbu. Celui de 60 feuilles coûte entre 1000 et 1200 Fbu. Toutefois, l’affluence n’est pas si alarmante. Les clients viennent à compte-gouttes,  d’autres demandent le prix et partent.

« Les prix des cahiers sont exorbitants », souligne  Soline Nizigiyimana, une vendeuse du matériel scolaire. Elle fait savoir que les fournitures scolaires produites par PACOBU sont celles dont les prix sont élevés. Elle indique que c’est incompréhensible que le matériel scolaire fabriqué localement soit cher. Pour pallier à ce défi, elle trouve que l’État devrait s’impliquer dans la tarification du matériel scolaire.

 Don Kévin Habonimana, un vendeur  avec qui nous nous sommes entretenus explique cette flambée des prix des cahiers : « Pacobu, notre fournisseur  revoit à la hausse du jour le  jour le prix  d’un carton de cahiers. J’ai acheté, la semaine passée une douzaine de cahiers de 100 feuilles  à 13 5000 Fbu. Mais, depuis hier, je l’ai acheté à 150000 Fbu. Le prix d’un cahier de 100 feuilles variait entre 1000 et 1200 Fbu. Désormais, il est passé à 1400 voire 1600 Fbu », fait-il remarquer.

Rappelons que le prix des uniformes scolaires  et des cartables restent stables.

Recommended For You

About the Author: Théogène Ndayisaba

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une