IDA : Cinq millions d’USD pour diagnostiquer le covid-19

A travers une plénière à  l’Assemblée Nationale, le Burundi a ratifié un accord de financement de 5 millions d’USD avec l’Association Internationale de Développement (IDA) en faveur du projet de préparation et de riposte contre le Covid-19 au Burundi. Cela dans l’optique de permettre la décentralisation de la capacité de diagnostic du Covid-19 à l’échelle nationale pour une durée de 15 mois

Le ministre des Finances, du Budget et de la Coopération au Développement Economique, Dr Domitien Ndihokubwayo a indiqué que le gouvernement du Burundi a élaboré un plan national de préparation et de riposte du Coronavirus. Il a fait savoir, cependant, qu’un coût total d’environ 58 millions de dollars américains est nécessaire pour mener une riposte pendant 6 mois.

Le ministre Ndihokubwayo a expliqué que les objectifs de préparation et de riposte au  Coronavirus consistent à prévenir, détecter et faire face aux menaces dues au Covid-19 et renforcer les systèmes nationaux de santé publique. De plus,  ajoute-t-il, pour permettre la décentralisation de la capacité de diagnostic du Covid-19 à l’échelle nationale dans une durée de 15 mois, l’IDA offre au Burundi un don de 5 millions d’USD pour combler l’insuffisance des équipements  dans certains établissements de santé publique pour traiter les cas de COVID-19 par la dotation des équipements à trois hôpitaux à savoir : l’hôpital Clinique Prince Louis Rwagasore, l’Hôpital Militaire de Kamenge et le Centre Hospitalo-Universitaire de Kamenge. Ces derniers bénéficieront des équipements dont des respirateurs pour traiter des complications complexes ainsi que l’identification et l’équipement des unités d’isolement de certains hôpitaux identifiés au niveau des districts.

Le président de l’Assamblée Nationale, Pascal Nyabenda estime que l’achat des masques pour le personnel soignant serait obligatoire. Cependant, le ministre s’inquiète des médecins qui possèdent des masques mais ne les mettent pas convenablement. Il a indiqué qu’il y a ceux qui les mettent sur leurs mentaux au lieu de couvrir la bouche et le nez. Il a appelé de ce fait la population à  respecter scrupuleusement les mesures de prévention du Covid-19 tel qu’indiqué par le ministère de la santé.

Notons qu’au Burundi, 108 cas de covid-19  sont confirmés par le ministère de la santé depuis la déclaration de la pandémie.

Recommended For You

About the Author: Richard Nsengiyumva

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une