La Diaspora Burundaise demande à tous les Candidats aux présidentielles de préparer leurs membres à accepter le verdict des urnes

Au moment où les élections présidentielles, des députés et des conseillers communaux se tiennent ce mercredi 20 mai 2020, la Diaspora Burundaise demande à tous les Candidats aux présidentielles de préparer leurs membres à accepter le verdict des urnes. « Le monde vous rendra hommage pour un comportement digne de démocrates », précise Japhet Legentil Ndayishimiye, président de la Diaspora Burundaise dans une déclaration sortie ce lundi sur la position de cette communauté.

Japhet Legentil Ndayishimiye indiqueles organisations de la Diaspora Burundaise, suivent avec une très grande attention la situation sociopolitique au Burundi, notamment la campagne des candidats aux présidentielles qui vient de se clôturer.

Il fait savoir que la Diaspora Burundaise regrette la situation due à la pandémie du COVID-19, les décisions de confinement des populations et les fermetures des frontières dans les quatre coins du monde. « Cette situation a automatiquement entrainé une entrave à la participation de la Diaspora Burundaise aux élections de ce 20 mai 2020 », explique le président de la Diaspora Burundaise. Et d’ajouter : « Les membres de la Diaspora Burundaise, comprennent cette situation qui n’émane pas des autorités burundaises, et encouragent ceux qui se trouvent au Burundi d’aller voter ».

La Diaspora Burundaise constate que la situation sécuritaire est complétement stabilisée sur tout le territoire national. Néanmoins, Elle regrette quelques confrontations entre jeunes des partis politiques. « Les malfaiteurs ont profité cette période de campagne pour commettre des forfaits qui ressemblent à ceux de 2015 et régler leurs comptes ».

La Diaspora Burundaise demande aux autorités compétentes de mener des enquêtes, traquer les malfaiteurs, les traduire en justice conformément à la loi.

« L’esprit de haine et de vengeance ne construira jamais le Burundi »

Selon Legentil Ndayishimiye certaines associations basées en Europe, a travers des déclarations s’activent pour organiser des rebellions armées. « La Diaspora Burundaise se désolidarise avec ces organisations tels que FOREBU, Red-Tabara ou FODIB,car l’esprit de haine et de vengeance ne construira jamais le Burundi ».

La Diaspora Burundaise précise qu’elle n’est pas à la base de la déclaration d’un présumé FODIB signé par Rukindikiza, un ancien chargé de la sécurité rapprochée du président Melchior Ndadaye farouchement assassiné en 1993.

Elle demande aux partis politiques agrées au Burundi de maitriser le comportement de leurs membres tel que convenu à Kayanza.  « Nous leur souhaitons d’arriver chacun au degré de victoire qu’il mérite, et de les voir, avec joie, après les élections, en train de se saluer fraternellement et de se féliciter mutuellement ».

La Diaspora Burundaise se félicite que le Chef de l’Etat sortant Pierre Nkurunziza a respecté à la lettre la Constitution du Burundi, sans pression ni regret en laissant le pouvoir à un meilleur candidat que le peuple choisira ce 20 mai 2020. « Ceci pour prouver que la démocratie est une réalité au Burundi, que les candidats aux présidentielles se défoulent sans peur ni poursuite ».

La Diaspora Burundaise demande à la Communauté Internationale, de soutenir les efforts du gouvernement burundais et d’encourager les réfugiés burundais dans les pays limitrophes à rentrer. 

La Diaspora Burundaise regroupe les membres en provenance de Burkina Fasso, Gabon, Australie, UK, Pays-Bas, Turquie, Italie, Sénégal, Chine, Norvège, Kenya, Allemagne, Suisse, Tanzanie, Mozambique, Russie, Sud Soudan, Nouvelle Zélande, Australie, Géorgie, Maroc, Djibouti, Canada, France, Afrique du Sud, Emirat Arab Unis, Belgique, Lexumbourg, Congo Brazza, RDC, Portugal.

Recommended For You

About the Author: Bruce Habarugira

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une