L’ATRABU lance la campagne du port obligatoire de masques pour tous les chauffeurs et convoyeurs

Dans l’objectif de mettre en œuvre la campagne du Gouvernement « Ndakira, Sinandura kandi Sinanduza Coronavirus », l’Association des Transporteurs du Burundi(ATRABU) a, mercredi le 29 juillet 2020, lancé la campagne du port obligatoire de masques pour tous les chauffeurs et convoyeurs de la Mairie de Bujumbura. Pour la 1ère phase, l’ATRABU a distribué 1000 masques en coton sur 4 500 acteurs du transport rémunéré des personnes au Burundi

Bosco Minani, président et représentant légal de l’ATRABU indique que l’ATRABU lance officiellement ce mercredi le 29 juillet la campagne de port obligatoire de masques pour les chauffeurs et convoyeurs en vue de s’aligner derrière la politique du gouvernement du Burundi de lutte contre la covid-19.Il fait savoir que l’Atrabu en collaboration avec la Mutualité SOLIS a octroyé 1000 masques en coton sur 4.500 acteurs du transport en commun pour sa 1ère phase. Selon lui, cette campagne de port obligatoire de masques ne concerne pas seulement les parkings de la Mairie de Bujumbura, mais tous les parkings du pays.

Cependant, Minani reconnait que tous les chauffeurs et convoyeurs ne peuvent pas bénéficier de masques gratuits. Il explique qu’en partenariat avec les autres organes, les acteurs de transport en commun achètent le masque à 1500 Fbu au lieu de 3000. Il interpelle les passagers à garder jalousement les mesures prises par le gouvernement du Burundi pour lutter contre ce virus. Cela, par le port d’un masque. Nonobstant,reconnait-il, cette activité dépasser largement les moyens dont dispose l’association. Avant, le ministère de la santé avait ordonné aux chauffeurs de désinfecter tous les passagers. Cela, par la mise en place des kits de lavage de mains sur tous les parkings.

Selon lui, chaque chauffeur ou convoyeur doit avoir deux masques pour faciliter leur entretien et, prévient-il, Il est structurent interdit de conduire les passagers sans masques. Au cas contraire, dit-il,les transporteurs se verront rayer de la liste. Dans la même  optique de la sensibilisation sur la maladie acoronavirus, l’Atrabu compte  installer un poste récepteur à chaque parking si les moyens le permettent.

Rappelons qu’après le lancement officiel du port obligatoire de masques pour les chauffeurs et convoyeurs, les membres de l’ATRABU ont effectué les travaux communautaires de bouchage des nids de poule sur la rue se trouvent en bas de la paroisse Saint Michel où garent des bus  desservant le nord de la capitale Bujumbura.

Recommended For You

About the Author: Richard Nsengiyumva

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une