Covid-19: Le respect des règles d’hygiène reste de rigueur dans certains endroits de la mairie de Bujumbura

Publicité

Après que les autorités burundaises ont pris certaines mesures de prévention du Codiv-19,  la plupart des restaurants et cabarets se trouvant au marché Bujumbura City Market dit « Chez Siyoni » et autres endroits du quartier Buyenzi disposent des seaux de lavage de mains devant leur entrée et les personnes qui y passent savent qu’elles  doivent se laver les mains avec du savon. Des conséquences économiques commencent à se sentir suite à la pandémie Coronavirus. C’est le constant des reporters du journal Ejoheza News au moment où ils effectuaient une descente sur ces lieux ce lundi 30 mars 2020 pour s’enquérir de la situation

Publicité

La plupart des restaurants et cabarets qui entourent le marché « Bujumbura City Market » possèdent des seaux contenant de l’eau et le savon mis à côté. Les clients qui viennent y visiter se lavent les mains avec du savon. Le marché Bujumbura City Market dispose également des kits de lavage des mains à chaque entrée. Les agents de sécurité de ce marché restent tenus débout et vigilants pour voir les personnes qui peuvent y entrer sans se laver les mains avec du savon.

Madame Mugori est l’agente d’un restaurant qui se trouve derrière le marché Bujumbura City Market. Cette femme reste assise à côté du seau installé devant l’entrée pour surveiller et rappeler ceux qui peuvent oublier de se laver les mains. Elle indique que personne n’entre au restaurant sans se laver les mains avec du savon.

Mme Mugori fait savoir qu’elle a entendu dire à la radio que pour réduire la propagation de cette pandémie Covid-19, chaque personne doit observer les mesures d’hygiène en évitant de se serrer les mains,  les accolades lors de la salutation et se laver les mains avec du savon autant que possible pendant la journée.

Nadège Irambona est une femme qui travaille au Bar Ambiance. Elle salue l’action du Gouvernement et les mesures prises pour la prévention du codiv-19. Elle indique que toute personne qui fréquente ce lieu respecte la mesure d’hygiène en se lavant les mains avec du savon avant d’y entrer. « Nos clients ont déjà compris qu’ils doivent se laver les mains. Même en cas d’absence d’un seau à l’entrée du bar, ils nous demandent là où se laver les mains », explique-t-elle.

Des conséquences ne tardent à se manifester

Cependant, Mme Irambona regrette que depuis l’apparition du covid-19 à la RDC, les clients viennent en compte-gouttes  et enregistre une perte énorme car la plupart de ses clients étaient des congolais.

Un des commerçants de chaussures rencontré à ce marché fait savoir qu’il n’enregistre presque rien. Ce qui lui a poussé de renvoyer sa femme chez ses parents en attendant que la situation se normalise.

Manassé Misigaro travaille dans un atelier de couture. Il dit que sa famille est dans une condition de précarité car il ne gagne rien et ne parvient pas à couvrir les besoins fondamentaux. « Les congolais qui vibraient le marché Bujumbura City Market restent chez eux », souligne-t-il.

De l’autre côté, en zone Buyenzi, la plupart des restaurants et lieux qui rassemblent beaucoup de personnes que les journalistes de Ejoheza news ont visité respectent les règles d’hygiène. Ce qui est différent est que les ménages de cette zone n’ont pas fait cette habitude comme l’on a constaté en zone Rohero où certains ménages disposent à leur entrée des kits de lavage de mains. Chaque personne qui entre dans ces ménages doit se laver les mains avant d’y entrer.

Rappelons que selon l’OMS, les symptômes les plus courants de la COVID-19 sont la fièvre, la fatigue et une toux sèche. Certains patients présentent des douleurs, une congestion nasale, un écoulement nasal, des maux de gorge ou une diarrhée. Ces symptômes sont généralement bénins et apparaissent de manière progressive. Certaines personnes, bien qu’infectées, ne présentent aucun symptôme et se sentent bien. La plupart (environ 80 %) des personnes guérissent sans avoir besoin de traitement particulier. Environ une personne sur six contractant la maladie présente des symptômes plus graves, notamment une dyspnée. Les personnes âgées et celles qui ont d’autres problèmes de santé (hypertension artérielle, problèmes cardiaques ou diabète) ont plus de risques de présenter des symptômes graves. Toute personne qui a de la fièvre, qui tousse et qui a des difficultés à respirer doit consulter un médecin.

Recommended For You

About the Author: Richard Nsengiyumva

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une