Le torchon brûle au sein du parti UPRONA

Après qu’un groupe de badasigana se réclamant du parti Uprona a organisé une réunion à  travers de laquelle il  dit ne pas reconnaître le candidat mis en avant par ce parti et décide de voter pour  le candidat du parti CNDD FDD, la direction nationale du Parti Uprona reconnu par la loi a animé ce dimanche le 19 avril 2020 une conférence de presse. A travers cette dernière, Abel Gashatsi indique que le groupe de Mbayahaga n’est pas reconnu au sein de ce parti parce qu’il est constitué par des membres qui sont radiés  de ce parti

Samedi 18 vril 2020, un groupe des badasigana dirigé par Pasteur Isidore Mbayahaga se sont donnés rendez-vous en zone Musaga, commune Muha en mairie de Bujumbura. Comme l’indique Mbayahaga, l’objectif de la réunion était de retirer le parti du Héros de l’Indépendance des griefs  des dirigeants qui l’ont enterré depuis belle lurette. Parmi les allégations portées à l’endroit de la direction  du parti Uprona figurent les malversations économiques, la souillure du nom et de la personnalité du héros de l’indépendance en le comparant à l’actuel candidat du Parti Uprona aux élections de 2020 et la continuité de la représentation de ce parti alors que son mandat a expiré.

Abel Gashatsi, président du parti Uprona nie toutes ces allégations. Il indique que le groupe de Mbayahaga constitue un petit groupe motivé  par les intérêts sectaires qui cherche à déstabiliser et désorienter les Badasigana  pendant cette période électorale. Il informe qu’il y a deux ans que le groupe a été sanctionné par le parti pour avoir enfreint les statuts de ce parti. Et par conséquent, dit-il,  aucun d’eux n’est plus membre du parti depuis lors. Bien plus, ces gens n’exercent aucune activité du parti depuis ce jour et sont donc déconnectés de la réalité de la vie du parti.

M.Gashatsi indique  que si  ce groupe qui se réclame uproniste décide de migrer vers le parti au pouvoir et de voter pour son candidat aux élections présidentielles en ont le droit car d’ailleurs, dit-il, ils n’étaient plus membres du parti UPRONA. M.Gashatsi compare le groupe de Mbayahaga a un autre groupe qui se réclamant  lui aussi uproniste alors qu’il ne l’est plus. Comme il l’indique, ce groupe est fait d’anciens Badasigana qui ont intégré d’autres formations politiques avant d’entrer dans la coalition Kira-Burundi. Ce groupe est fait de l’Honorable Yves Sahinguvu et Evariste Ngayimpenda, qui sont actuellement membres du parti FEDES Sangira, l’Hon. Bonaventure Gasutwa, Jacques Gasuhuke et Nestor Niyungeko, actuellement membres du parti PAJUDE ainsi que l’honorable Fabien Banciryanino et Claude Ndihokubwayo qui sont membres du parti RANAC.

Abel Gashatsi dit ne pas reconnaître la réunion organisée  par le groupe de Mbayahaga. Il condamne d’ailleurs l’attitude de l’administration zonale, communale et municipale pour avoir joué la complicité en permettant qu’une réunion illégale soit tenue alors qu’elle avait été informée dans les meilleurs délais des irrégularités qui entourent l’organisation et la tenue de ladite réunion. Sur ce, il invite les autorités administratives et policières à faire prévue de professionnalisme pendant cette période électorale, et cela conformément au droit positif burundais et  au code de conduite signé  par les partis politiques en décembre 2019 sous les auspices du ministère de l’intérieur.

Se justifiant sur les allégations selon lesquelles le patrimoine du parti a été  volé, Abel Gashatsi précise que la direction nationale de ce parti privilégie toujours la transparence dans la gestion du patrimoine du parti. Concernant l’autre allégation selon laquelle les organes dirigeants se sont éternisés à la direction alors que le mandat a expiré, Abel Gashatsi balaie du revers de la main cette accusation. Il indique que le mandat des organes dirigeants du parti n’est pas encore expiré en vertu de l’art. 27 des statuts du parti Uprona. Pour lui, les affirmations mensongères et tendancieuses de ce groupe ne visent  qu’à déstabiliser et à nuire à la bonne préparation des élections générales de 2020.

Recommended For You

About the Author: Mathias Ntibarikure

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une