Les spéculateurs du ciment dans le viseur du ministère du commerce

Ces derniers jours, il s’observe une pénurie du ciment dans différentes provinces.  Dans une conférence de presse animée mardi, le 15 septembre 2020, Mutwa Chrysologue Directeur Général du Commerce au ministère du Commerce a indiqué cela est le résultat d’un groupe de gens qui fait la spéculation.  «Un groupe de gens est apparu ces derniers temps et fait  la spéculation du ciment ». Pour eux, il promet que des stratégies vont être prises pour les décourager

« La capacité de production de l’usine Buceco est satisfaisante. Le problème se trouve au niveau des commerçants et des  distributeurs », a déclaré Chrysologue Mutwa. D’après lui, poussée par l’indisponibilité du ciment dans différents coins du pays, la ministre du commerce a effectué samedi une visite surprise à l’usine  Buceco pour s’enquérir de la situation.  « C’était de voir si réellement Buceco est  en train de produire». Mme la Ministre a constaté que la production est normale. Et de conclure qu’il n’y aucun problème au niveau de Buceco. Pour preuve, explique M. Mutwa, lundi le 14 septembre, l’usine Buceco a accordé  700 tonnes de ciment à 20 distributeurs des provinces Ngozi, Gitega, Muramvya, Bujumbura et en mairie de Bujumbura dans les quartiers de Kamenge, Kanyosha, Buterere, Buyenzi, Kinama, Asiatique, Kinindo, Industriel. Ce Mardi le 15 septembre, 805 tonnes ont été octroyés  à 23 distributeurs des provinces  Bubanza, Cibitoke, Gitega,Ngozi, en mairie de Bujumbura(Asiatique,Kanyosha, Kinindo, Kinama, Ngagara, Kamenge, Industriel, Kajaga et Rubirizi).

Et de conclure : « vous voyez à travers ces distributions qu’il n’y aurait pas de raisons de manque du ciment dans différentes provinces ». M. Mutwa préciser que cela prouve à suffisance que normalement il n’y aurait pas de problèmes.

Pour le ministère du commerce, le problème se trouve au niveau des commerçants (des distributeurs ou des commissionnaires). « C’est un groupe de gens qui est apparu ces derniers temps et qui fait la spéculation de ce ciment».

Des stratégies prises pour faire face à cette spéculation

M. Mutwa révèle que des stratégies ont été prises pour faire face à cette spéculation. « Nous nous sommes convenu  avec Buceco que la liste des clients doit être transmise au ministère régulièrement. A partir de cela, nous allons suivre la commercialisation du ciment pour éviter du jour le jour la spéculation ».

Il met en garde les spéculateurs. « La récréation est terminée. Il faudrait qu’ils reviennent à l’ordre et qu’ils respectent le prix convenu entre Buceco et les distributeurs ».

Rappelons qu’un sac de 50 Kg de ciment buceco se vend à  24500 Fbu.

Recommended For You

About the Author: Bruce Habarugira

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une