array(6) { ["NewConfirmed"]=> int(565744) ["TotalConfirmed"]=> int(45576990) ["NewDeaths"]=> int(7839) ["TotalDeaths"]=> int(1188787) ["NewRecovered"]=> int(245901) ["TotalRecovered"]=> int(30538194) } Minisanté : Le choléra et la malaria combattus – Ejoheza News

Minisanté : Le choléra et la malaria combattus

1095 cas pour tous les districts sanitaires qui ont attrapé la maladie de choléra ont été soignés et guéris. 6 900 000 MIILDAont été distribués dans les ménages. C’est ce qu’a indiqué  Dr Thaddée Ndikumana, ministre de la Santé Publique ce vendredi 17 janvier 2020. C’était  lors de la présentation des réalisations du premier semestre de l’année budgétaire 2019-2020

Lors de la présentation des réalisations, le ministre Thaddée Ndikumana indique que, dans le but de lutter contre la maladie à virus Ebola, le ministère a poursuivi les activités de prévention par le screening de tous les passagers entrant sur le territoire national. Il ajoute que des formations des prestataires et  des équipements de protection ont été fournis à ces derniers. « Des dispositifs d’isolement ont été construits sur les points d’entrée ainsi qu’un centre de traitement Ebola à Mudubugu ». rappelle-t-il.

En ce qui est de la lutte contre le choléra qui frappe souvent la mairie de Bujumbura et certaines localités du pays, Dr Ndikumana fait savoir que des efforts ont été déployés pour faire face à  cette épidémie. Néanmoins, 1095 cas qui avaient attrapé la maladie ont été soignés et guéris. Il déplore cependant que cinq personnes ont succombé à cette maladie car elles sont accueillies tardivement au centre de traitement de la maladie.  Le ministre Ndikumana se réjouit du fait que 21jours viennent de passer  sans qu’un cas de choléra ait été signalé. Il fait savoir que le dernier cas de choléra a été enregistré le 13 décembre 2019, ce qui lui permet de déclarer la fin de choléra.

Toutefois, précise-t-il, la population doit rester vigilante et observer le règles élémentaires d’hygiène surtout en ce moments  où dans certains endroits de la plaine de l’Imbo, les populations sont confrontées à des inondations dues aux pluies diluviennes qui engendrent les débordements des latrines.

En ce qui est de la lutte contre le paludisme, en collaboration avec Karire Product, Université du Burundi et INSP, le ministère de la santé a fait des recherches sur la prévention du paludisme à base de « cather-une plante qui guérit la malaria ». « Dans cette optique 6 900 000 MIILDA ont été distribués  lors de la campagne de distribution de masse des Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides à Longue Durée d’Action.

Concernant les commandes des médicaments, Dr Ndikumana fait savoir que les médicaments traceurs sont disponibles à 75%.

Pour le 3ème trimestre, le ministre informe que son ministère poursuivra la dotation des kits aux agents de santé communautaires regroupés en association ainsi que les activités d’inspection et de supervision des structures sanitaires et  la surveillance de la maladie à virus Ebola sur tous les points d’entrée.

Recommended For You

About the Author: Dieudonné Bukuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une