Santé
Trending

Moringa oleifera: Une denrée alimentaire plus qu’un arbre

L’environnementaliste Amb.Albert Mbonerane considère la plante moringa oleifera comme un arbre miracle de part ses vertus. En plus d’être une denrée alimentaire, il est aussi une plante médicinale. Dans un café de presse qu’il a animé ce 22 février 2022, dans son champ de moringa, l’ambassadeur Mbonerane a appelé la population à promouvoir cette plante

« Les différentes parties de moringa oleifera, ses feuilles, sa poudre, ses graines, les gousses de graines sont grandement utilisées dans la médecine ainsi que dans la nutrition, surtout chez les enfants de moins de cinq ans », informe Ambassadeur Albert Mbonerane. Selon lui, cette plante d’origine indienne  contient différents éléments nutritifs dont le corps a besoin. Comme il l’indique, les feuilles de moringa oleifera contiennent deux fois plus de vitamine C que les oranges, autant de fer que les lentilles pour protéger les os, autant de vitamine A que les carottes, plus de potassium que la banane.  

Ambassadeur Albert Mbonerane

En plus d’être une denrée alimentaire à ne pas négliger, Amb.Mbonerane indique que les feuilles de Moringa sont utilisées pour traiter certaines maladies à savoir : l’anémie, l’anxiété, l’asthme, l’hypertension, le psoriasis, les douleurs articulaires, les troubles thyroïdiens, les maux de tête, de gorge, les calculs rénaux et sert même d’aphrodisiaque.  La feuille de Moringa peut aussi avoir un effet sur certaines maladies chroniques, dites de civilisation. C’est le cas du diabète et du cholestérol, notamment grâce à sa richesse en antioxydants. La feuille  peut être aussi utilisée pour traiter les problèmes de la  peau, points noirs et boutons, ainsi que comme protection pour les cheveux.

La préparation de moringa

Toutes les parties de moringa (feuilles, racines,  gousses de graines) sont bonnes à consommer selon Albert Mbonerane. Il indique que les feuilles de Moringa peuvent être cuisinées en tant que légumes. Elles sont très nourrissantes car  riches en protéines, vitamines, sels minéraux par rapport à de nombreux légumes. Les feuilles de moringa peuvent être séchées pour être consommées  comme poudre.

« Sélectionner les feuilles de moringa très tôt le matin, sécher les à l’ombre pour éviter que le soleil vide les éléments nutritifs. Une fois bien séchées, on les pile dans un mortier afin d’obtenir une poudre fine prête à être consommée.»,  fait savoir l’Ambassadeur.

Sous forme de poudre, le moringa oléifera procure la vitamine C que nous trouvons dans les fruits. Il suffit, selon Albert Mbonerane, de prendre une cuillère à café de poudre et on mélange dans une assiette puis on mange. Il est aussi possible de rajouter le moringa à des jus de fruits, du thé, des soupes et de l’eau.

Les racines de moringa sont aussi très riches selon Mbonerane. Toutefois, il indique qu’il a fallu d’abord s’abstenir sur la consommation des racines pour ne pas faire disparaître cette plante.

Des graines de moringa

Les graines de moringa sont plus miraculeuses. Albert Mbonerane fait savoir que ces dernières guérissent des maladies comme l’amibiase, la diarrhée, etc. Si vous avez été à l’hôpital et que le médecin vous a dit que vous souffrez de l’amibe, les graines de moringa peuvent être un remède.

«Prenez six graines de moringa oleifera matin, midi et soir. Avalez sans mâcher. C’est comme si vous êtes en train de prendre des comprimés. Endéans dix jours, vous trouverez que l’amibe est parti.», explique-t-il avant d’ajouter que si ces graines sont décortiquées et puis mâchées freinent des douleurs abdominaux qui engendreraient une diarrhée. Ambassadeur Mbonerane appelle la population à intégrer le moringa dans leur alimentation quotidienne.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button