Plus de 80 commerçants spéculateurs de certains produits (sucre de Sosumo, produits Brarudi et ciment Buceco) suspendus

Au moment où il s’observe la flambée des prix du sucre SOSUMO, des produits  Brarudi et du ciment de Buceco partout dans le pays, le Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme indique que plus de 80 commerçants spéculateurs de ces produits ont été suspendus et infligés une amande de plus 10 millions de FBu endéans d’une semaine

« Certains produits comme le sucre Sosumo, boissons Brarudi et ciment Buceco connaissent une augmentation des prix due à la spéculation », a fait savoir Chrisologue Mutwa, Directeur Général du Commerce dans une conférence de presse de ce jeudi le 19 mars 2020. Il informe qu’en mairie de Bujumbura, plus de 80 commerçants spéculateurs de ces produits sont suspendus et une amande de plus 10 millions de FBu leur a été  infligée dans un délai d’une semaine. Il explique que cela arrive au moment où la quantité distribuée par la Sosumo est suffisante. Et de préciser : « la Sosumo distribue chaque mois une quantité variant entre 2500 et 2700 tonnes ».

Pour contrer ce phénomène, M.Mutwa indique que le ministère ayant le commerce dans ses attributions a mis en place une équipe du personnel qui circule dans les quartiers de la ville de Bujumbura pour vérifier si les prix fixés par l’Etat sur les articles des produits Sosumo, Buceco et Brarudi sont respectés.

« La montée des prix du sucre est due aux grossistes de ces produits qui s’arrogent le droit d’augmenter le prix », précise le Directeur Général du Commerce avant d’ajouter qu’il y a aussi des grossistes du sucre qui collaborent avec les commissionnaires et disent qu’il y a une pénurie du sucre pour chercher les clients en vue d’en bénéficier quelque chose.

Toutefois, fait remarquer M. Mutwa, le prix du sucre et du ciment commence à être stable sur certains marchés car  le kg du sucre coûte 2400 FBu et le sac de ciment Buceco s’achète à 24500 FBu.

Rappelons que la Buceco produit deux types du ciment. Il s’agit de 32.5 qui s’achètent à 24 500 FBu et 42.5 à 30 000 FBu. Il faut que les gens sachent ces catégories pour ne pas grogner à la spéculation alors que le commerçant est dans la légalité.

Recommended For You

About the Author: Richard Nsengiyumva

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une