Pourquoi le parti Sahwanya Frodebu Nyakuri votera en faveur du candidat du cndd-fdd ?

Advertisement

Désigné le 1er décembre 2019, Keffa Nibizi, pour représenter le parti Sahwanya Frodebu Nyakuri iragi rya Ndandaye aux élections présidentielles de 2020. Son dossier de candidature a été jugé irrecevable par la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). De surcroît, ce parti a jugé bon soutenir le candidat du cndd-fdd aux présidentielles. Keffa Nibizi, dans une interview qu’il a accordée au journal Ejoheza News, explique les raisons  qui ont motivé ce parti à soutenir ce candidat. 

Advertisement

« Plusieurs militants du parti Cndd-fdd sont issus du parti Shwanya frodebu de feu melchior Ndadaye. Après son assassinat, une partie de ses militants ont regagné  le maquis à la recherche de la démocratie.  Même s’ils sont revenus avec une autre appellation, ils étaient des militants du parti de Ndadaye. D’où, nous avons les mêmes convictions et les mêmes aspirations. De plus, il a été démontré que pour qu’une démocratie puisse être enracinée, il faut un candidat qui a de l’armée parce que les institutions qui n’avaient pas d’armée n’ont jamais été stables », explique Keffa Nibizi. Il ajoute que parmi les candidats, il y a certains qui ont servi de près ou de loin dans les problèmes qu’a connus le Burundi en 2015. M.Nibizi indique que le parti Sahwanya Frodeu Nyakuri craint que ces candidats puissent refaire ce qu’ils avaient fait ce temps-là. « Le parti Sahwanta Frodebu Iragi rya Ndadaye ne s’était pas présenté aux élections de 2015. Ce qui nous amène à ne pas connaître notre électorat. Quand vous vous faites  élire, si tu as  49 % de vote alors que l’adversaire à 51% tu es vaincu. Nous avons voulu donc  nous préparer en conséquence », fait-il remarquer.

Une approche moins couteuse

Même si le parti Sahwanya Frodebu Nyakuri a jugé bon soutenir le candidat du Cndd-fdd pour les élections présidentielles, ce n’est pas le cas pour les élections communales et législatives. Pour ces deux dernières élections, M.Nibizi indique que le parti se fera élire pour les communales et pour les législatives. Il explique que la campagne électorale est en train d’être effectuée sur tout le territoire National. Il précise que pour être menée  à beau port,  le Frodebu Nyakuri utilise une approche porte à porte ou de petits rassemblements collinaires qui sont d’ailleurs moins couteuse. Il précise que les candidats pour les élections législatives et pour les communales effectuent des meetings dans les provinces où  ils se sont fait élire.

Pour Keffa Nibizi, au regard de l’électorat dont dispose le parti Frodebu Nyakuri, il ne craint pas qu’il sera représenté au parlement et dans les conseillers communaux. Cependant, Keffa Nibizi fait savoir que le nombre de députés ou de conseillers communaux que ce parti aura reste un secret et qui sera dévoilé par le verdict des urnes. Sinon, dit-il, dire que le parti aura autant  de députés ou de conseillers communaux serait une manière d’anticiper le résultat des urnes.

« Après les élections, la vie continue »

Le président du parti Sahwanya Frodebu Nyakuri déplore le comportement de certains leaders politiques et de leurs militants. Il indique que depuis le lancement de la campagne électorale, des affrontements entre les militants de certains partis politiques ont été observés conduisant à des tueries, des arrestations accompagnées des emprisonnements et des enlèvements. Pour lui, après les élections, la vie continue. Aux militants des partis politiques, il leur demande de faire preuve de tolérance politique. Il dit ne pas comprendre comment avant les élections, ces derniers cohabitaient pacifiquement et partageaient  le cuit et le cru. M.Nibizi leur demande de prendre leurs leaders de modèles car, eux quand ils se rencontrent, ils dialoguent en frères et s’entraident au lieu de s’entretuer.

Aux leaders des partis politiques, il leur demande de suivre de près leurs militants pour éviter qu’il y ait des dérapages.

Recommended For You

About the Author: Mathias Ntibarikure

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une