array(6) { ["NewConfirmed"]=> int(516956) ["TotalConfirmed"]=> int(44474616) ["NewDeaths"]=> int(7119) ["TotalDeaths"]=> int(1173928) ["NewRecovered"]=> int(262603) ["TotalRecovered"]=> int(30045812) } Rentrée Scolaire : Le ministère de l’intérieur met en garde les transporteurs qui s’arrogent le droit de rehausser le prix du transport – Ejoheza News

Rentrée Scolaire : Le ministère de l’intérieur met en garde les transporteurs qui s’arrogent le droit de rehausser le prix du transport

Chaque année, à la rentrée scolaire, les transporteurs qui font le transporteur rémunéré de personnes s’arrogent le droit de rehausser le prix de transport. Au moment où, la rentrée scolaire est fixée pour ce lundi 07 septembre, la police met en garde tout transporteur spéculateur et promet des sanctions sévères

Dans un communiqué sorti ce samedi 05 septembre 2020, OPC1 Pierre Nkurikiye, porte-parole du ministère  de l’intérieur, du développement communautaire et de la sécurité publique a indiqué que des sanctions sévères seront prises à l’endroit des conducteurs des véhicules faisant le transport rémunéré  qui s’adonnent à des  pratiques contraires à la loi. « Ce qui peut compromettre gravement la sécurité de ces apprenants et le bon déroulement du trafic routier ».

Pierre Nkurikiye a également rappelé que lors de la rentrée scolaire, la sécurité des apprenants sur la voie de l’école doit être une préoccupation de tout le monde en particulier celle  de la police, des parents et des usagers de la voie publique  afin que  ces apprenants puissent être protégés de tout danger ou accident de la route.

Pour lui, toute victime ou tout témoin d’une méconduite est invitée à alerter  la police ou l’administration locale la plus proche ou d’appeler au  numéro vert de la police « 413 » pour une répression conséquente immédiate.

Le ministère appelle l’Association des Transporteurs du Burundi (ATRABU) de suivre et aider au strict respect du code de la circulation routière. Et les policiers sont appelés  à redoubler d’efforts pour faire respecter le code de la route avec rigueur en sanctionnant sévèrement les conducteurs qui s’adonnent à ces pratiques pouvant porter atteinte à la sécurité de ces apprenants et des autres usagers de la voie publique.

Dans les grands centres urbains comme la capitale économique de Bujumbura, les conducteurs des véhicules sont priés d’obtempérer aux injonctions des agents qualifiés de différents points de régulation pour ne pas créer des embouteillages et ainsi gêner la fluidité du trafic routier. Pierre Nkurikiye demande à la police, aux parents, à l’administration locale et toute autre personne adulte sont appelés à redoubler de vigilance en vue de se soucier plus de ces apprenants qui partent ou reviennent des écoles notamment en aidant les plus petits à traverser les routes.

Recommended For You

About the Author: Bruce Habarugira

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une