Economie
Trending

RGPHAE-2022 : Une source importante de données statistiques

Dans le but d’une consultation avec les utilisateurs des données potentielles  du Recensement Général de la Population et de l’Habitat, de l’Agriculture et de l’Elevage-2022 (RGPHAE), l’Institut de Statistiques et d’Etudes économiques du Burundi (ISTEEBU) en collaboration avec UNFPA a ce jeudi 22 mars 2021, organisé un atelier y relatif. Ce recensement  revêt une importance capitale car c’est à base duquel tous les projets et plans de développement se fondent

 « Le recensement constitue une source de données statistiques la plus importante et la plus complète. Il a pour objet de fournir des informations détaillées et fiables sur la situation démographique et les conditions socioéconomiques du pays », précise Nicolas Ndayishimiye, Directeur Général de l’ISTEEBU. Il indique que ce recensement intègrera pour la première fois dans l’histoire du Burundi, un module de base du recensement de l’agriculture et de l’élevage et  ce, en conformité avec les recommandations des Nations Unies relatives à la réduction des coûts et des délais d’exécution des activités. C’est aussi le souci  de croître la qualité des produits du recensement et l’utilisation accrue des résultats.

Nicolas Ndayishimiye, Directeur Général de l’ISTEEBU

Pour lui, l’opération permettra d’assurer le suivi des engagements pris par le Burundi sur les plans national et international, notamment le suivi-évaluation du plan national de développement-2018-2027. En outre, ajoute M.Ndayishimiye le RGPHAE-2022 contribuera à la maîtrise de la politique d’aménagement du territoire par une allocation des ressources. Le recensement servira également de référence comme base de sondage pour toutes les autres enquêtes statistiques et agropastorales.

UNFPA, un partenaire fiable de l’ISTEEBU

« Le slogan de UNFPA « parce que chaque individu compte » vise à sensibiliser tous les acteurs du développement sur l’importance des données, en particulier des données sociodémographiques », fait savoir Richmond Tiemoko, représentant résident de UNFPA au Burundi.

Richmond Tiemoko, représentant résident de UNFPA au Burundi

D’après lui, une bonne planification du développement se fonde sur la connaissance des faits. De même, il ne peut y avoir de bonnes stratégies, des politiques et des programmes pertinents de développement dans une bonne connaissance quantifiés. Il souligne que les informations recueillies lors du recensement sont souvent utilisées par divers services gouvernementaux au niveau national et provincial, les responsables communautaires, les organisations internationales et la société civile, les partenaires au développement, les universités, les chercheurs, les étudiants, les entreprises et le grand public. Il reconnait pourtant que le recensement ne peut pas certes satisfaire tous les besoins des utilisateurs. Toutefois, indique-t-il, la diversité des sujets abordés et des informations recueillies, le recensement offre la possibilité de répondre a un large éventail de préoccupations des utilisateurs.

Notons que le dernier recensement date de 2008. Il a abouti sur une population de plus de 8 millions.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button