Russie- Burundi : Vers le renforcement de la coopération politique et économique

Dans une conférence de presse organisée à l’occasion de la célébration du jour du diplomate russe, l’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la Fédération russe au Burundi, Valery A. Mikhaylov a indiqué que les relations russo-burundaises sont légendaires. Sur ce, la Russie compte renforcer la coopération sur le plan politique et économique. Cependant, l’ambassadeur ne déplore que l’ordre mondial actuel soit basé sur les règles qui avantagent  seulement les pays occidentaux.

« La Russie se réjouit des relations bilatérales entre nos deux pays. Raison pour laquelle  elle compte renforcer ces relations sur le pal politique et  économique », a-t-il précisé. Il souligne que les entreprises russes disposent d’un grand potentiel qui est le marché burundais basé notamment sur la commercialisation du thé et du café. Ambassadeur Valery révèle que la politique extérieure de la Russie est indépendante et multidimensionnelle dont l’objectif ultime est de contribuer à promouvoir la sécurité globale et régionale dans toutes ses dimensions.

Toutefois déplore l’ambassadeur, l’ordre mondial actuel est basé sur les règles qui avantagent seulement les pays occidentaux.  ” Une telle politique des pays occidentaux est une tentative de retarder la création de l’ordre mondial polycentrique. Raison pour laquelle une nouvelle loi régissant l’ordre mondial doit être rééditée pour qu’il devienne polycentrique.  D’où, affirme Valery, le Burundi se prononce en faveur du respect absolu de toutes les normes du droit international.

L’Ambassadeur Mikhaylov souligne que les relations entre la Russie et  le Burundi sont au bon fixe, en témoignent les différentes visites officielles effectuées par certaines autorités des deux pays. L’exemple typique est celle effectuée en  juin 2019 par Domitien Ndihokubwayo, ministre des Finances, du Budget et de la Coopération où il participait à la 26è réunion annuelle des actionnaires d’Afreximbank. C’est également la sortie diplomatique effectuée en juin 2019 par le ministre de la Sécurité Publique  Alain Guillaume Bunyoni où il prenait part à la 10e  rencontre internationale des hauts représentants en charge des problèmes sécuritaires tenue à UFA en Russie.

De plus, ajoute Valery, en juillet 2019, une délégation burundaise entre autres Hon. Révérien Ndikuriyo, président du Sénat ; Pierre Claver Kazihise, président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) et Ezéchiel Nibigira, ministre des Affaires Étrangères a participé aux différentes réunions respectivement en septembre et Novembre 2019. En Octobre 2019, Joseph Butore, 2è vice-président de la République en tant que chef de délégation a  participé au sommet « Russie-Afrique » au terme duquel un éventail des documents sur le développement  de la coopération  économique entre les entreprises russes et burundaises a été signé.

Parlant sur les élections qui s’annoncent pour bientôt, l’Ambassadeur Valery estime qu’elles seront transparentes, indépendantes et apaisées. Il trouve que c’est un moment crucial pour les burundais et qu’aucune personne ou puissance étrangère ne doit pas s’en mêler. «L es  élections constituent une affaire intérieure d’un état souverain », rappelle-t-il.   

Néanmoins l’Amb. Valery Mikhaylov déplore le fait que le monde reste confronté  à pas mal de défis dont le terrorisme et les différentes épidémies qui se déclarent ici et là sur la planète terre. D’après lui, pour vaincre tous ces défis, une conjugaison des efforts s’impose.

Rappelons que le jour du diplomate russe est célébré  le 10 février de chaque année depuis 2003.

Recommended For You

About the Author: Théogène Ndayisaba

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une