Vers une mise en place d’une Politique Nationale d’Industrialisation

Dans le but de doter le Burundi d’une Politique Nationale d’Industrialisation-PNIB, le Ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, avec l’appui technique et financier du Programme des Nations Unies pour le Développement -PNUD a organisé vendredi le 17 mai, un atelier de validation du document de projet de ladite politique

« Dans le souci de développer la transparence dans le développement de l’industrie du Burundi, le projet de la Politique Nationale d’Industrialisation doit être impérativement évalué par toutes les parties pour  vérifier sa conformité, son efficacité et son efficience », indique  J. Marie Niyokindi Ministre du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme. M. Niyokindi fait savoir que ce document va répondre aux attentes des bénéficiaires étant donné que le Burundi est appelé à augmenter la production et la compétitivité industrielle.

Emmanuel Mbonihankuye, Directeur Général de l’industrie au Burundi explique que l’objectif visé par la PNIB est d’accélérer l’industrialisation du Burundi par la transformation des matières premières. La politique nationale d’industrialisation vise aussi à diversifier les capacités de production et à renforcer l’exportation des produits manufacturés. Mbonihankuye déclare que Cette politique d’industrialisation du Burundi permettra au pays d’entrer en concurrence avec les autres pays de l’EAC. C’est au moment où le Burundi est le seul pays de l’EAC qui ne dispose pas de la zone économique spéciale. Pour lui, la PNIB  va répondre aux objectifs du Plan National de Développement (PND 2018-2027). Il informe que  les industries éparpillées seront regroupées dans les zones économiques spéciales.

Quant à Nicole Kouassi, Représentante du PNUD au Burundi, la mise en oeuvre de la politique d’industrialisation au Burundi permettra le développement de la chaîne de valeur et  l’amélioration des conditions de vie de la population. Elle ajoute que l’industrialisation du pays constitue l’un des piliers pour l’émergence de son développement. « L’industrialisation nécessite une action participative et inclusive de toutes les parties prenantes au développement, y compris la communauté internationale », fait-t-elle savoir.

Selon toujours Nicole Kouassi, cette politique permettra également le développement des industries dans plusieurs secteurs surtout le développement économique et social. Et cela  pour l’atteinte des objectifs du développement durable. « Le développement du secteur industriel constitue un élément majeur de la transformation structurelle de l’économie comme  inscrite dans le plan national de développement PND 2018-2027», explique Mme kouassi. Elle fait aussi remarquer que la mise en oeuvre du PND  constitue un moteur de croissance économique surtout que le pays dispose des ressources naturelles variées.

Notons que Nicole Kouassi, Représentante du PNUD au Burundi réaffirme l’engagement du PNUD à accompagner le gouvernement dans sa politique nationale d’industrialisation.

Recommended For You

About the Author: Dieudonné Bukuru

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Covid-19

Mwirinde Corona

Actualités à la une