Agriculture
Trending

Visite des réalisations des projets financés par le FIDA au Burundi : Des résultats satisfaisants

La directrice de la division Afrique de l’Est et  Australe  du FIDA, Mme Sara Mbago Bhunu, accompagnée du ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de l’Environnement et le Représentant pays du FIDA au Burundi ont visité les provinces de Gitega, Ngozi et Kayanza en vue de se rendre compte des réalisations des projets financés par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA). Dans une interview qu’ils ont accordée à la presse, le ministre en charge de l’agriculture et la directrice régionale ont affirmé que les réalisations sont satisfaisantes. 

Le ministre Deo  Guide Rurema accompagné de certains cadres du ministère et la directrice régionale du FIDA accompagné de certains cadres du MINEAGRIE ont débuté leur visite au centre agrosylvopastoral communal de Giheta construit sur la colline Kiremera par le PRODEFI sous le financement du FIDA, ce centre sera un lieu de formation des formateurs et des leaders agro-pastoraux.

Centre agrosylvopastoral communal de Giheta

Le ministre Déo Guide Rurema a expliqué à la directrice régionale du FIDA que l’objectif du gouvernement est d’implanter ces centres communaux de multiplication d’animaux et d’encadrement dans le domaine agricole dans toutes les communes du pays. Cela en vue d’honorer le slogan du président selon lequel « chaque bouche ait à manger et chaque poche ait de l’argent ».

Après avoir visité le centre de rayonnement de Giheta, la directrice régionale du FIDA a continué sa descente sur la colline Bitare, zone Bitare en commune Bugendana de la province Gitega où elle a visité une ferme de la coopérative «  Sauveur »  abritant 50 vaches dont 13 lactantes donnant chacune entre 10 et 12 litres par jour. Sur la même colline, elle a visité un site d’intensification agricole dont les champs de maïs, de pommes de terre et de haricot.

La mise en commun des terrains, une plus-value

Bucumi, président de la coopérative des exploitants du marais : Notre objectif est d’arriver à la récolte de 8 tonnes par ha 

Après Bugendana, le ministre Rurema et la directrice du FIDA ont visité le marais de Nyakijima II en commune de Ngozi aménagé par le PRODEFI I. Ce marais est exploité par les riziculteurs encadrés par le PRODEFI et il s’étend sur une superficie de 108 ha. Ces derniers contribuent à l’intensification de la multiplication des différentes variétés du riz. Selon M. Bucumi, président de la coopérative des exploitants du marais : « Nous avons d’abord procédé à la mise en commun des terrains, ensuite nous avons cultivé et planté à la même période et une seule variété de riz. Avant l’aménagement du marais et le renforcement des capacités par le PRODEFI, nous cultivions d’une façon archaïque. Nous récoltions entre deux et trois tonnes par ha. Mais, quand nous avons commencé à travailler avec le PRODEFI I en 2014, le rendement est de 6 tonnes par ha. Notre objectif est d’arriver à la récolte de 8 tonnes par ha ».

Toujours en province de Ngozi, la directrice régionale du FIDA a visité un site pilote abritant une pisculture intégrée. La pisculture sur ce site est associée à l’élevage des poules et à la culture des légumes. Selon le ministre Rurema, 115 membres d’une coopérative y exercent des activités. Dans la même province, les deux autorités ont visité « Manovu Dream Farm », une coopérative d’élevage de poules située sur la colline Kinyami en commune Ngozi.

Pour Diego King Rekamanyama, président de la coopérative, le poulailler compte actuellement 9000 poules pondeuses donnant chaque jour 9000 œufs. Cependant, M. Rekamanyama déplore que la coopérative dont il est président connaisse un certain nombre de défis liés au manque de nourritures et de médicaments pour les poules. Il déplore également le manque de marché d’écoulement des œufs. Face au défi du manque de marché d’écoulement, le ministre Rurema a invité M. Rekamanyama à saisir les services du ministère pour qu’ils soient renseignés sur les modalités en matière d’exportation. Même si les choses sont ainsi, la coopérative Manovu Dream Farm emploie 86 ouvriers permanents et 120 autres temporaires.

Champs modèles érigés sur la colline Muganza, zone Rwegura en commune Muruta de la province Kayanza

En province de Kayanza, la Directrice régionale du FIDA a visité les champs modèles érigés sur la colline Muganza, zone Rwegura en commune Muruta de la province Kayanza. Ces champs sont préparés dans le cadre de la mise en commun des terres sous l’appui du FIDA, à travers son projet « PRODEFI I. Des terrasses progressives et radicales ont été érigées sur la colline Muganza. Cela dans le but de restaurer la productivité des terres dans les paysages dégradés.

Ministre Déo Guide Rurema

Le ministre Déo Guide Rurema a souligné que les initiatives d’intensification agricole et de multiplication de la production animale rentrent dans les objectifs du Gouvernement pour répondre aux besoins de la population rurale. La directrice régionale du FIDA pour l’Afrique de l’Est et Australe quant à elle dit se réjouir des avancées significatives observées en matière de l’augmentation de la production agricole et animale au Burundi. Elle a signalé que le Burundi peut constituer un modèle pour d’autres pays car il a gagné le pari en ce qui est de la production, la collecte, la transformation et la commercialisation du lait.

Directrice régionale du FIDA en Afrique de l’Est et Australe, Sara Mbago Bhunu

Avant d’effectuer cette descente sur terrain, la Directrice régionale du FIDA en Afrique de l’Est et Australe, Sara Mbago Bhunu accompagnée du directeur Pays du FIDA, Dagmawi Habte Selassie a rencontré différentes hautes autorités dont le président de la République du Burundi Evariste Ndayishimiye, le ministre des Finances, du Budget et de la planification Domitien Ndihokubwayo et le ministre de l’Agriculture, de l’élevage et de l’Environnement Déo Guide Rurema. Leur entretien a porté sur un nouveau projet « Programme de Développement de l’Entreprenariat Rural (PRODER), un programme financé par le FIDA.

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published.

Back to top button